Blog

Un enfant qui petit déjeune est un enfant en forme le matin, par le Dr Laurence Plumey

Chers parents,

Le matin vous seriez bien tentés de laisser votre enfant dormir encore un peu avant de partir à l’école pour finalement lui glisser un pochon de biscuits dans le cartable en vous disant que cela suffira bien. Et bien, vous auriez tort car ce petit pochon ne suffirait pas à ses besoins.

En effet, cet enfant n’a rien mangé depuis son dîner de la veille au soir, et de plus il a des besoins nutritionnels inhérents à sa croissance et à sa vitalité.

Son cerveau sera par ailleurs mis à rude épreuve pendant les 3 à 4 heures de la matinée : votre enfant va devoir écouter, comprendre, assimiler, retenir, écrire, parler. Croyez vous qu’un jeûn de 16 heures le lui permette ? Certainement pas.

D’ailleurs les instituteurs le disent clairement : à partir de 11 heures, les enfants qui n’ont pas pris de petit déjeuner ne suivent plus

Donc, pour que votre enfant soit en forme, il faut qu’il mange suffisamment. Pour cela prévoyez 10 à 15 minutes de petit déjeuner familial, tous assis à table, pour commencer la journée dans la joie et la bonne humeur, sans stress ni précipitation. Un peu de pain beurré ou de céréales (pas plus d’une poignée de 30 g pour un jeune enfant – le reste en lait), un chocolat chaud (ou un verre de lait ou un yaourt) et un fruit frais (ou en compote, en jus). Le verre de jus d’orange (pressé ou en bouteille) lui permettra de couvrir au moins 60% de son besoin quotidien en vitamine C ! Pensez y aussi.

ET SI VOTRE ENFANT N’A PAS TRÈS FAIM LE MATIN ?

Il peut y avoir plusieurs raisons à cela :

  • Il se lève très tôt (avant 7 heures du matin) et à cette heure personne n’a faim ; c’est normal. Donc si le trajet doit être long, prévoyez un pochon de biscuits, une briquette de lait chocolaté et une clémentine – ou du pain et un morceau de fromage et une briquette de jus de fruits.
  • Autre cause possible : il manque de sommeil et a dîné trop copieusement et trop tard (passé 20 h, avec un coucher passé 21 h) ; il est donc toujours sur sa digestion. Il faut donc corriger le tir, et faire dîner son enfant entre 19 h et 19h30 et lui proposer un repas léger. Par exemple, un enfant de 6 ans n’a besoin au dîner que d’une assiette de légumes et d’un peu de féculents – un laitage et un fruit – et non pas, en plus, d’une part de viande, de pain, fromage et d’un dessert sucré …

Essayez et vous verrez. Tout le monde s’en portera beaucoup mieux ; y compris les adultes !

Dr Laurence PLUMEY

Médecin Nutritionniste. Hôpitaux de Paris IDF

Professeur de Nutrition

Auteur de nombreux ouvrages grand public

Ajouter un commentaire