Blog

Comment affronter l’hiver et la gastro-entérite chez bébé ? Par le Dr Laurence Plumey

Chers Parents,

Le froid est là mais le soleil est dans nos cœurs. De tout cœur, je vous souhaite une très bonne Année et une solide santé pour vous et vos enfants. A ce propos, ne nous leurrons pas, l’hiver c’est aussi la saison des virus, des angines, otites, pharyngites, et gastro-entérites ! Certes, si ces infections permettent à nos chers petits bambins de développer leur immunité, ils s’en passeraient bien et vous aussi.

Sachez qu’en cas de gastro-entérite, les situations de diarrhées sont potentiellement dangereuses chez les tout petits en raison de la déshydratation qu’elles peuvent engendrer. Donc, en cas de diarrhée : un seul mot d’ordre, hydrater, hydrater, hydrater.

L’enfant peut perdre jusqu’à 2 litres d’eau par jour. Il faut donc le faire boire toutes les heures : l’équivalent d’un verre d’eau ou d’un biberon de 200 ml. Toujours laisser à portée de sa main ce biberon d’eau et le lui proposer régulièrement. Il ne doit pas perdre de poids et si son comportement vous semble inaccoutumé (agitation ou somnolence inhabituelle, couche sèche, yeux et fontanelle en creux) consultez immédiatement votre médecin.

Pour ce qui est de l’alimentation, maintenez le lait maternel ou infantile ; votre médecin vous conseillera peut être de choisir momentanément un lait infantile anti-diarrhéique appauvri en lactose et enrichi en farine de caroube.

Concernant les aliments, privilégiez les purées de carottes et le riz ; laissez momentanément de côté les légumes difficiles à digérer comme les petits pois, les lentilles. En cas de diarrhée abondante, il est possible que votre médecin vous conseille ce que l’on appelle des sachets de SRO (Solutés de Réhydratation Orale) que l’on achète en pharmacie. Il s’agit d’un mélange de minéraux (entre autres du sodium) à diluer dans l’eau du biberon, pour compenser les pertes de sodium dans les selles.

En somme, deux éléments clés à retenir : ne jamais sous estimer la gravité des diarrhées chez l’enfant car il risque très vite de se déshydrater – réagir très vite en consultant son médecin et en proposant régulièrement à boire du lait et de l’eau à son enfant de telle sorte qu’il ait au moins 1,5 voire 2 litres d’eau par jour.

Dr Laurence PLUMEY

Médecin Nutritionniste. Hôpitaux de Paris IDF

Professeur de Nutrition

Auteur de nombreux ouvrages grand public

 

Ajouter un commentaire

5% de réduction sur tout le site avec le code ENMAIFAISCEQUILTEPLAIT jusqu’au 31 mai à minuit.