Blog

La vitamine D de bébé… Par le Dr Laurence Plumey

Chers Parents,

Votre enfant reçoit très probablement tous les jours de la vitamine D, sous la forme de suspension buvable, à raison de 2 à 3 gouttes par jour tant qu’il est au lait infantile – puis ce sera davantage (4 à 5 gouttes) entre 12 et 18 mois quand il sera au lait de vache. Enfin, entre 18 mois et 5 ans (et même au-delà), il aura besoin d’une cure de vitamine D en Novembre et en Février en raison du manque de soleil.

Pourquoi cette vitamine est elle donc si importante au point de faire l’objet d’une supplémentation systématique chez le nourrisson ?

Parce qu’il est en pleine croissance et que cette vitamine augmente l’absorption du calcium au niveau intestinal ; elle contribue de plus à la bonne fixation de ce calcium sur ses os. La période de 0 à 18 ans est en effet la période de la plus forte croissance de sa vie et c’est la période durant laquelle il constitue son capital calcique. Ce capital qui lui assurera des os solides durant toute sa vie. Voilà pourquoi il lui faut suffisamment de vitamine D, de calcium et de protéines.

Or cette vitamine D, dont les besoins chez le nourrisson sont plus élevés que chez nous les adultes, est apportée par peu d’aliments. Seuls les poissons gras (sardines, maquereaux, saumon, hareng) et quelques laitages enrichis, en contiennent beaucoup. Et bien évidemment les laits infantiles. Par ailleurs, une exposition de 15 minutes au soleil, permet au corps humain de fabriquer la dose nécessaire de vitamine D quotidienne.

Mais nos petits bambins ne sont pas des mangeurs invétérés de sardines et n’ont pas une exposition au soleil suffisante (et c’est bien normal) ; voilà pourquoi, pour éviter le rachitisme, il reçoit sa dose quotidienne de vitamine D via ses gouttes et son lait infantile.

La leçon de cette histoire : ne négligez pas ses petites gouttes de vitamine D quotidiennes ; elles sont importantes – donnez lui de temps à autre des sardines sans arêtes (en conserve) écrasées à la fourchette ; elles sont riches en Oméga 3 et en vitamine D – n’oubliez pas d’en faire autant pour vous, en pensant aussi au saumon, au maquereau et au hareng – et profitez du moindre rayon de soleil, c’est toujours bon à prendre – surtout avec bébé en poussette !

Dr Laurence PLUMEY

Médecin Nutritionniste. Hôpitaux de Paris IDF

Professeur de Nutrition

Auteur de nombreux ouvrages grand public

 

Ajouter un commentaire

5% de réduction sur tout le site avec le code ENMAIFAISCEQUILTEPLAIT jusqu’au 31 mai à minuit.