Blog

Bebe mange citron

Les réflexes gusto-faciaux

Saviez-vous que la découverte du goût se faisait bien avant la naissance ? L’acide, l’amer, le salé, le sucré et l’umami (ou la 5ème saveur, signifiant « délicieux » en japonais) provoquent un ensemble d’expressions du visage. Il s’agit de réflexes gusto-faciaux ! Ces mimiques sont différentes pour chaque saveur, mais elles sont identiques, pour la même saveur, d’un individu à l’autre. Je vais vous en dire plus à travers cet article !

Reprenons depuis le début ! Le système gustatif se met en place progressivement in-utero. Dès 10 semaines de grossesse, des papilles et des bourgeons gustatifs font leur apparition. Le fœtus commence donc à percevoir les différentes saveurs du liquide amniotique. La maturation de ce système gustatif se poursuit jusqu’au milieu de l’enfance.

Après la naissance, les réactions au sucré et à la saveur umami sont habituellement interprétées comme des réactions positives de plaisir. Les stimulations amères et acides déclenchent des réactions jugées négatives. La réponse au salé est, quant à elle, moins caractéristique.

LA SAVEUR SUCRÉE

Elle entraîne une contraction des coins de la bouche et un amincissement des lèvres. La saveur sucrée est fréquemment accompagnée d’une relaxation des muscles du visage et d’un léchage des lèvres. On obtient ainsi une réaction qui s’apparente au sourire. Ce réflexe est suivi d’une forte succion.

Saveur sucrée bébé

LA SAVEUR AMÈRE

Cette stimulation déclenche un abaissement des angles de la bouche et son ouverture, des clignements des yeux, un aplatissement et une avancée de la langue en dehors de la bouche, des mouvements de tête, une forte salivation et un retard de succion. Ces réactions sont interprétées comme de la colère ou du déplaisir

Saveur amère bébé

LA SAVEUR ACIDE

Une réponse similaire mais atténuée est observée avec la stimulation acide : abaissement des coins de la bouche, ouverture de la bouche, pincement prolongé des lèvres, froncement du nez et clignement des paupières. Comme pour l’amertume, ces réactions sont généralement considérées comme négatives. La salivation est accrue après une stimulation acide.

Saveur acide bébé

LA SAVEUR SALÉE

La solution salée, quant à elle, provoque une réaction de répulsion avec un plissement des yeux et du nez, la bouche est légèrement tordue. Les réponses à une stimulation salée sont plus variables.

saveur salée bébé

Petit aparté : du point de vue sensoriel, un aliment est caractérisé par sa texture, son apparence et sa saveur. Cette dernière est souvent citée comme la première raison qui fait apprécier ou rejeter un aliment, la texture intervenant en second.

Globalement, l’attirance pour le sucré et le rejet de l’amer et de l’acide s’accentuent pendant l’enfance et se réduisent à l’âge adulte. Toutes les réactions et réflexes gusto-faciaux décrits précédemment envers les saveurs sont innées ou réflexes. Mais, le développement des perceptions gustatives est en partie faite par l’expérience ou l’apprentissage. L’acquis l’emportera sur l’inné ! Alors encore une fois, faites goûter un maximum d’aliments à votre enfant afin de créer lui son propre répertoire alimentaire !!!

Tiffany DEROYER

Diététicienne – Nutritionniste spécialisée en pédiatrie

Sources : BELLISLE F. Comportement alimentaire et goût sucré. Pratiques en nutrition, janvier-mars 2017, volume 13, numéro 49, pages 22-25

NICKLAUS S. Les perceptions gustatives chez l’enfant. Archives de pédiatrie, mai 2005, volume 12, numéro 5, pages 579-584

FAVRE E. Education au goût et diversification alimentaire. Diplôme Universitaire « Spécialisation en diététique de l’enfant et de l’adolescent », Faculté de Nancy, novembre 2019

Ajouter un commentaire