Blog

AMANDE

L’amande, aliment santé

Pourquoi l’amande est si intéressante nutritionnellement parlant ? À travers cet article, je vous précise les nombreux intérêts de cet aliment santé. D’autant plus qu’elle pourra être présentée sous différentes formes durant la diversification alimentaire, c’est-à-dire à partir de 5/6 mois. La consommation de ce fruit à coque par bébé permet déjà d’introduire 1 des 14 allergènes.

La peau de l’amande contient des polyphénols (action antioxydante sur l’organisme) et est riche en fibres. L’amande contient plus de 10% de fibres, nutriment important pour le transit intestinal et le ralentissement de l’absorption des glucides (limite les fringales entre les repas).
Ces fibres auraient également un effet prébiotique sur la flore intestinale (augmentation de l’absorption de minéraux comme le calcium).
Pour l’adulte, la portion classique est de 30g, soit environ 24 amandes, et contient 190kcal.

L’amande renferme une majorité d’acides gras insaturés (45%), bon pour le système cardiovasculaire, et moins de 8% d’acides gras saturés. Par ailleurs, l’amande est une riche en protéines végétales (21%), intéressantes pour la masse musculaire ou dans le cadre d’une alimentation végétarienne. C’est aussi un fruit oléagineux pauvre en glucides (moins de 8%).

Concernant les micro-nutriments, l’amande est riche en vitamine E, cuivre et manganèse qui protègent les cellules contre le stress oxydatif. Le cuivre permet aussi le transport du fer.

L’amande a aussi une forte teneur en calcium et en phosphore nécessaire à la croissance et à une ossature solide des enfants. La richesse en vitamine B2 et en magnésium réduit la fatigue ! Enfin, l’amande est très intéressante pour la femme enceinte car la présence non négligeable en vitamine B9, ou folate, est indispensable à la croissance des tissus maternels.

Alors, comment introduire l’amande à bébé ?

Dans les premiers temps, il sera bien évidemment exclu de donner ce fruit à coque tel quel !

purée amandes

C’est donc sous des formes réduites qu’on l’introduira. Une purée d’amandes sans sucre ajouté pourra compléter les purées de légumes ou de fruits si vous avez opté pour une diversification classique ou sera à tartiner sur un transporteur comme une cracotte ou des gressins si vous passez par une diversification autonome. Vous pourrez également incorporer de la poudre d’amandes dans les préparations de bébé : croquettes, galettes, flans, purées, biscuits comme les financiers ou les cookies, pancakes, crumbles, desserts lactés ou fruités à base d’amande…

Par la suite, dès que votre enfant est prêt, elle peut être concassée et mise dans des recettes sucrées/salées comme les tajines par exemple. L’amande pourra être donnée entière à partir de 5 ans minimum et sous surveillance pour limiter le risque d’étouffement.
Vous l’aurez donc compris, petit ou grand, il ne faut pas se priver de ce fruit oléagineux aux multiples qualités !

Tiffany DEROYER

Diététicienne – Nutritionniste spécialisée en pédiatrie

Source : APRIFEL (mai 2020)

Commentaires

  • 8 juin 2020
    reply

    Erodita

    Bonjour,

    J’ai une question par rapport à l’eau. Mon bébé vient d’avoir 7mois et n’aime pas du tout l’eau, je lui en donne tous les 2 jours avec la cuillère car elle ne boit pas l’eau avec son biberon, est-ce que c’est grave de ne pas boire de l’eau à cet âge là ?
    Je vous remercie d’avance.

Ajouter un commentaire