Blog

Grossesse : prévenir la toxoplasmose et la listériose

La toxoplasmose et la listériose sont deux mots bien connus des femmes enceintes, synonymes d’attention alimentaire accrue. A quoi cette prévention fait-elle référence exactement ?

LA TOXOPLASMOSE

La toxoplasmose est une pathologie souvent asymptomatique et bénigne.

Mais, durant la grossesse, la toxoplasmose congénitale, transmise par l’intermédiaire du placenta de la mère à l’enfant, peut devenir plus grave, car elle peut induire des risques de malformations et d’affections nerveuses (retards mentaux, psychomoteurs) et oculaires pour le fœtus, mais aussi un accouchement prématuré

Plus la toxoplasmose est contractée tôt dans la grossesse, plus les conséquences peuvent être graves sur le bébé. En revanche, plus la contamination se produit tardivement, plus elle augmente le risque de transmission, mais moins graves peuvent en être les conséquences.

Etant souvent asymptomatique, cette maladie se dépiste par des bilans sanguins mensuels chez la femme enceinte non immunisée. S’il y a contamination, le traitement est constitué d’une prise d’antibiotiques.

Transmise par les animaux via le parasite Toxoplasma gondii, la “toxo” peut être également présente dans le sol et l’eau qui auraient été souillés par les selles d’animal infecté.

Quelques conseils de prévention :

  • Lavez bien les végétaux (fruits et légumes, ainsi qu’herbes aromatiques), afin de les débarrasser de toute trace de terre ou d’éventuelle déjection animale. La solution de faire tremper vos fruits et légumes dans de l’eau vinaigrée permet d’optimiser cette étape. Sinon, la cuisson permet de détruire le parasite.
  • Veillez à bien cuire vos viandes, afin de tuer le parasite éventuellement présent. Toxoplasma gondii meurt à partir de 67°C.
  • Évitez les charcuteries, ainsi que le foie gras et les viandes fumées ou marinées.
  • Attention également : la congélation n’est pas toujours suffisamment forte pour détruire le parasite. Mieux vaut éviter d’essayer d’utiliser ce moyen pour pouvoir manger un tartare, un carpaccio, du pâté, des rillettes, des produits en gelée, durant quelques mois.
  • La cuisson au micro-ondes n’est pas recommandée, car il ne permet aucune certitude sur la destruction du parasite.
  • Consommez des produits laitiers à base de lait pasteurisé ; la pasteurisation est un procédé technologique permettant de détruire les agents pathogènes par la chaleur.
  • En dehors de chez vous (chez des amis, au restaurant…), n’hésitez pas à demander comment les aliments ont été nettoyés et/ou cuits, afin de vous assurer de ces consignes de sécurité.
  • Nettoyez bien également vos ustensiles de cuisine, mains et plan de travail après découpage des produits sensibles au parasite.
  • Ne croisez pas les zones ou ustensiles de travail ayant été en contact avec des produits non lavés ou non cuits avec des produits préparés (lavés ou cuits).
  • Attention au contact avec votre chat si vous en hébergez un, ou lors de son changement de litière. Pendant votre grossesse, pourquoi ne pas mettre des gants lorsque vous procédez à cette tâche, ou encore la déléguer à quelqu’un d’autre pendant ces quelques mois?
  • Lavez-vous bien les mains, après contact avec de la terre, de l’eau de rivière, ou avec des animaux. Vous pouvez également porter des gants pour jardiner.

LA LISTÉRIOSE

La listériose est la maladie contractée par présence de la bactérie Listeria monocytogenes. Celle-ci se retrouve dans les sols, l’eau, les animaux et leurs excréments, les végétaux souillés par ceux-ci.

La transmission de la femme enceinte se fait par voie alimentaire, tandis que celle de la mère à l’enfant se fait par le placenta ou par le passage du bébé par les voies génitales.

Il n’y a pas de dépistage sanguin. Néanmoins, autant les symptômes chez la personne bien-portante peuvent être une fièvre, des maux de tête et des troubles digestifs, autant les signes d’apparition et les risques liés à une listériose chez la femme enceinte sont une fièvre isolée ou un léger syndrome grippal, mais aussi des avortements spontanés, des naissances prématurées
Le traitement est réalisé par antibiotiques.

Quelques conseils de prévention :

  • Bien cuire les viandes (surtout steaks hachés bien cuits à cœur), poissons et fruits de mer. La bactérie est détruite au-delà de 65-70°C.
  • Bien nettoyer les fruits, légumes et herbes aromatiques.
  • Choisir des laits pasteurisés. Lait cru et fromages au lait cru ou à pâte molle sont à éviter. De plus, il faut enlever la croûte des fromages.
  • Éviter de consommer des graines germées crues (car leur germination se fait dans l’humidité et la chaleur, propices au développement bactérien) : soja, lentilles, haricots mungo, pois chiches, fenugrec, riz…
  • La réfrigération n’endigue pas la multiplication et la contamination, ni la congélation.
  • Bien nettoyer ses mains avant et après manipulation des denrées.
  • Bien nettoyer les ustensiles de cuisine, surfaces de travail et réfrigérateur.
  • Ne pas croiser des produits “propres” (cuits ou lavés) avec des produits “sales” (crus ou pas encore nettoyés). Idem pour les ustensiles, plan de travail et mains ; un produit “propre” peut encore être contaminé par la bactérie après lavage ou cuisson.
  • Éviter foie gras, pâtés ou rillettes et autres charcuteries, produits en gelée, poissons ou viandes fumés ou marinés, coquillages crus, sushis et tarama.
  • Consommer les restes réfrigérés dans les 3 jours après leur préparation.

Ces recommandations peuvent paraître quelque peu complexes à appliquer, de prime abord, pendant tout un cycle de grossesse.
Cependant, les astuces de remplacement s’apprennent, les réflexes s’acquièrent assez rapidement et la motivation est élevée : bébé va se former en toute quiétude et, surtout, va bientôt montrer le bout de son nez ! Ce jour là, vous vous direz sans doute : “Cette grossesse est passée vite, finalement”… et les “privations” alimentaires n’auront paru pas si difficiles à intégrer et éphémères par rapport à toutes les belles choses à venir !

Flore Delatouche
Diététicienne-nutritionniste
Aix-en-Provence
Visitez mon site internet

Ajouter un commentaire