Blog

Liste des allergènes chez bébé : comment les introduire ?

En matière de prévention des allergies alimentaires, les recommandations au moment de la diversification alimentaire ont récemment évolué et dans le bon sens. C’est-à-dire que les choses se simplifient et c’est tant mieux : manger doit être et rester avant tout un moment de plaisir ! Il est important de préciser tout de même que les conseils diététiques de cet article (et la liste des allergènes) sont basés sur les recommandations de congrès d’allergologies et qu’ils concernent la population française et non internationale.

L’alimentation est l’une des nombreuses modalités de la prévention des allergies alimentaires mais il existe aussi par exemple : la génétique, la modification du microbiote digestif, l’allaitement, l’âge de la diversification… Lorsque l’on parle d’enfant « à risque » d’atopie ou « atopique », il s’agit d’enfants ayant des antécédents familiaux d’allergies.

Le saviez-vous ?

Si les deux parents présentent des manifestations allergiques, l’enfant a un risque 4 fois plus grand de développer des manifestations allergiques qu’un enfant dont les parents sont sans allergie. Le risque est 2 fois plus élevé si un seul des parents est allergique.

Il y a encore peu de temps, la prévention des allergies reposait sur l’éviction. Il était recommandé de retarder le plus tard possible l’introduction des aliments surtout ceux dits « allergisants ». Désormais, il est préconisé que le contact avec l’allergène ait lieu à un moment optimal, c’est-à-dire durant une « fenêtre de tolérance » qui se situe entre les 4 et 6 mois de votre enfant. Une introduction trop précoce, mais aussi trop tardive, est néfaste à l’acquisition de la tolérance pour l’allergène et facilite le développement de l’allergie. Sachez que les facteurs qui facilitent l’acquisition de la tolérance aux aliments sont un taux satisfaisant de vitamine D (donc n’oubliez pas les vitamines prescrites par le médecin ou le pédiatre !), une exposition orale aux allergènes alimentaires (et non cutanée ou par inhalation) et un « bon microbiote » digestif.

La diversification doit donc être précoce, sans restriction, même pour les aliments « à risque » tout en respectant les habitudes culturelles et familiales. Il est, en effet, essentiel de lui proposer le même éventail de saveurs et d’aliments que durant la grossesse car votre enfant en avait déjà l’habitude. La diversification ne fera que lui rappeler cette délicieuse période !

Donc pour conclure cet article, régalez-vous et introduisez un maximum d’aliments entre 4 et 6 mois (tout en respectant bien évidement la texture, la cuisson, la présence de matières grasses…) !

Il n’y a pas de fréquence purement établie pour l’introduction des allergènes. Ce serait plutôt du bon sens. Je dirais pas plus rapidement que tous les 3 jours. 1 à 2 par semaine peut-être une bonne moyenne !

Liste des allergènes

À titre d’information, voici la liste des allergènes, ils sont 14 allergènes à déclaration obligatoire sur les emballages alimentaires :

Liste des allergènes
  • Céréales contenant du gluten (à savoir blé, seigle, orge, avoine, épeautre, kamut ou leurs  souches hybridées) et produits à base de ces céréales.
  • Graines de sésame et produits à base de graines de sésame.
  • Fruits à coque, à savoir amandes, noisettes, noix, noix de cajou, noix de pécan, noix du Brésil, pistaches, noix de Macadamia et noix du Queensland, et produits à base de ces fruits.
  • Crustacés et produits à base de crustacés.
  • Oeufs et produits à base d’oeufs.
  • Poissons et produits à base de poissons.
  • Moutarde et produits à base de moutarde.
  • Lait et produits à base de lait (y compris le lactose).
  • Céleri et produits à base de céleri.
  • Arachide et produits à base d’arachides.
  • Soja et produits à base de soja.
  • Mollusques et produits à base de mollusques.
  • Lupin et produits à base de lupin.
  • Anhydride sulfureux et sulfites.

Tiffany DEROYER

Diététicienne – Nutritionniste spécialisée en pédiatrie

Source : BIDAT E., BENOIST G. Prévention des allergies alimentaires : la diversification en 2019.
Revue Française d’Allergologie, février 2019.

Commentaires

  • 15 septembre 2020
    reply

    Caroline

    Bonjour,

    Je viens de commencer la diversification alimentaire (il y a 1 semaine) pour ma fille qui aura 5 mois le 20/09/2020. Puisqu’elle va à la crèche ils préfèrent ne donner que des légumes qui ont déjà été donnés à la maison ou n’introduire que ce qui ne comporte pas de gros risques allergiques. Elle va à la crèche du lundi au vendredi, ce qui veut dire que nous n’avons que le weekend pour introduire de nouveaux légumes, à ce rythme là j’ai peur de ne pas avoir le temps de profiter de la “fenêtre de tir” pour introduire un maximum de légumes et fruits. Est-il possible de lui donner des légumes midi et soir?
    En espérant avoir été assez explicite, merci beaucoup pour votre aide!

  • 16 avril 2020
    reply

    Laura

    Bonjour, est ce possible d’introduire les allergènes type sésame, arachide, noix avec leur huile ? Et pour l’introduction du soja auriez vous des idées svp ? Merci bcp pour tout ce que vous partagez 😊😊

  • 8 avril 2020
    reply

    Marine

    Bonjour,

    Je suis dans le même cas que Marie, juste au dessus. J’ai donc bien compris qui ne fallait plus tarder a introduire un maximum d’aliments. En revanche, dans quels aliments adapté a bébé peut on trouver des fruits a coques, sésame etc ?
    Merci à vous pour vos précieux conseils.

  • 30 mars 2020
    reply

    Émilie

    Bonjour
    Il me semblait que pour les fruits de mer il fallait attendre ?? Au moins 1 an ?

    Bonne journée
    Émilie

  • 30 mars 2020
    reply

    Marie

    Bonjour !
    Pourtant, l’OMS recommande l’allaitement exclusif jusqu’à 6 mois. Donc comment combiner cet allaitement exclusif avec la “fenêtre” d’introduction des allergènes entre 4 et 6 mois ?
    Ma fille a maintenant presque 8 mois, c’est donc raté pour la période optimale 🙁 On en est toujours aux fruits et légumes. Trop peur d’introduire un allergène tel que l’oeuf dans la situation actuelle de confinement !
    Merci d’avance pour vos lumières !

Ajouter un commentaire