Blog

trouble oralité bébé

Troubles de l’oralité, le rôle de la diététicienne pédiatrique

Les troubles de l’oralité sont définis comme une altération de la consommation des aliments qui n’est pas adaptée à l’âge et qui est associée à des problèmes médicaux, nutritionnels, des compétences alimentaires et/ou un dysfonctionnement psychosocial, de plus de 2 semaines. Ces troubles concernent environ 20 à 25% des nourrissons et des jeunes enfants.

Comment les repérer ? Quels sont les accompagnements possibles pour ces enfants ? Comment une diététicienne pédiatrique peut aider les enfants et leur parent dans cette situation ?
L’oralité est l’ensemble des fonctions affectées à la bouche : la respiration, l’exploration, le plaisir, l’alimentation, l’expression orale et les perceptions sensorielles. Les troubles de l’oralité peuvent arriver dès la naissance mais aussi plus tard. Ils ne se limitent pas d’ailleurs à la zone orale mais sont souvent associés à des irritabilités sur tout le corps (pied, main, visage, tête…). Les causes possibles sont sensorielles, neurologiques, organiques, psychogènes ou post-traumatiques.

Quels sont les signes d’appels ?

Plusieurs signes peuvent vous mettre sur la voie des troubles de l’oralité : présence d’hypersensibilités (tactile par exemple), difficultés ou refus de téter, absence ou faible exploration orale, présence de hauts-le-cœur (réflexe nauséeux), refus de la cuillère ou des morceaux au-delà de 16 mois, mise en place de stratégies aux repas (mouvement d’évitement), faible prise de poids, absence de plaisir alimentaire, hypersélectivité (répertoire alimentaire restreint à moins de 20 aliments).

Qui consulter ?

Ces signes peuvent vous décider à consulter un professionnel de santé spécialisé dans ces troubles : orthophoniste, ergothérapeute, pédiatre, gastro-pédiatre, ORL, diététicien/ne, psychomotricien/ne, kinésithérapeute, psychologue, consultant/e en lactation IBCLC…

Quel est le rôle d’une diététicienne pédiatrique spécialisée dans les troubles de l’oralité?

Lors de la première consultation, la diététicienne fait un état des lieux du mode de vie, du développement staturo-pondéral de l’enfant ainsi que de son histoire alimentaire depuis la naissance. Un bilan nutritionnel précis (recueil des apports alimentaires) sera comparé aux besoins nutritionnels de l’enfant dans le but de repérer de potentielles carences nutritionnelles. Ce rendez-vous permet également de repérer des problèmes de santé issus ou liés aux troubles de l’oralité : constipation, allergies ou intolérances alimentaires, faible prise de poids, reflux… Une répartition journalière, des conseils et des recettes appropriés et personnalisés seront donnés à la famille pour répondre aux besoins nutritionnels de l’enfant.

Par la suite, des ateliers sont réalisés avec l’enfant pour élargir progressivement, et à son rythme, son répertoire alimentaire ainsi que les textures qu’il consomme. Un suivi de la croissance et de la prise pondérale est régulier. Des conseils d’enrichissement peuvent également être donnés si nécessaire (en cas de faible reprise de poids).

Quelques conseils pour commencer à vous aider

Évitez à tout prix le forçage alimentaire, laissez votre enfant toucher et goûter les aliments avec les mains (il obtiendra ainsi de nombreuses informations sur l’aliment comme sa consistance ou sa température par
exemple, ce qui le rassurera peut-être une fois en bouche), faites-lui des massages (aux bébés et aux plus grands), cuisinez en famille (même avec les plus petits) … Ces idées vous aideront certainement mais sachez que l’accompagnement d’un enfant présentant des troubles de l’oralité peut être long parfois, cependant il est important de savoir apprécier chaque petite victoire !

Tiffany DEROYER

Diététicienne – Nutritionniste spécialisée en pédiatrie

Ajouter un commentaire